Wilaya d'Oum El Bouaghi


Wilaya d'Oum El Bouaghi

 

La wilaya d'Oum El Bouaghi (en arabe : أم البواقي) est une wilaya algérienne, issue du découpage administratif de 1974 alors qu'elle dépendait de l'ancien département de Constantine.

Son chef-lieu est Oum El Bouaghi. Historiquement, elle fait partie de la région dite Chaouia avec la Wilaya de Batna et la Wilaya de Khenchela.

La wilaya est située au contact du Tell et des Aurès : 

  • au nord de la wilaya, on distingue les versants méridionaux du Tell.
  • au centre, la haute plaine, l'altitude varie de 700 mètres à 900 mètres et parsemées de petits massifs montagneux isolés qui se dressent au-dessus comme le djebel Sidi Rgheiss (1 635 mètres d'altitude), le djebel Rherour (1 273 mètres, djebel Amama 1 337 mètres), ceux-ci forment la partie est de l'Aurès.
  • au sud, elle est jalonnée par des dépressions endoréiques (Garet) ou Sebkha (lac salé). Les Garets sont moins salées que les Sebkhas.

 

Le point culminant de la wilaya est le Djebel Guerioun, 1 729 mètres d'altitude près de Aïn M'lila. La majorité des oueds sont endoréiques; ils coulent en direction des lacs salés et non vers la mer Méditerranée, sauf l'oued Settara et les affluents du Rummel. 

Les montagnes telliennes au nord de la wilaya sont calcaires ainsi que les Horsts. Sur les piémonts de ces montagnes de beaux sols limoneux de couleur saumon se sont formés grâce à l'apport de l'érosion des montagnes environnantes et de son épandage sur les hautes plaines. Ils se dégradent à mesure que l'on se rapproche des lacs salés. Les massifs montagneux sont parfois recouverts de forêts de pins d'Alep issus de reboisement. 

L'érosion est très forte dans cette région ; la combinaison sols nus et pluviométrie violente sur une courte durée érode rapidement les sols qui à terme forment des badlands (ravinements). 

La wilaya d'Oum-El-Bouaghi est située dans un couloir entre l'Atlas tellien au nord, l'Atlas saharien dont les Aurès au sud. Le facteur vent est omniprésent parfois de manière violente. Cela s'explique par la quasi absence de la végétation arbustive. 

Les influences méditerranéennes douces en hiver et rafraichissantes en été sont arrêtées par la barrière montagneuse tellienne, les influences chaudes du Sahara sont bloquées par l'Atlas saharien et le massif des Aurès en hiver. C'est la raison pour laquelle les hivers sont rigoureux. En revanche, l'été est régi par une stabilité atmosphérique engendrée par la remontée des hautes pressions tropicales venues du Sahara. La continentalité participe également au maintien du temps chaud et sec. 

La pluviométrie est irrégulière, les pluies sont issues des perturbations venues du nord-ouest ou des dépressions méditerranéennes, celles-ci buttent sur les chainons telliens au nord. Au contact de la montagne, la masse d'air s'élève et s'assèche cela engendre un effet de Foehn sur la wilaya D'Oum el Bouaghi, il ne tombe plus alors que 350 à 400 mm /an de précipitations. C'est l'une des régions les plus arrosées en juillet de toute l'Algérie avec une moyenne de 9 mm de précipitations pour ce mois à Oum el Bouaghi et 19 mm à Meskiana. 

Le climat est de type semi-aride continental syrien ; les hivers sont froids avec des épisodes neigeux parfois importants, les étés sont très chauds et secs du fait de l'éloignement de la mer avec une particularité, des orages peuvent se former grâce à des gouttes froides en altitude ou des débordements orageux en provenance des Aurès par marais barométrique, ils sont accompagnés de grêle et de fortes précipitations brèves et locales qui peuvent se manifester de manière violente même en juillet et début août, ce qui en fait une particularité locale car toute l'Algérie est soumise à une aridité estivale continue. 

En conséquence, les étés sont trop chauds et secs et les hivers trop froids, ici la végétation ne trouve pas des conditions favorables pour sa croissance, la couverture végétale est xérophile (adaptée à l'aridité), l'arbre est absent, seules les plantes steppiques s'y adaptent bien. En revanche, les cultures de blé et de l'orge peuvent se faire sans irrigation sur ces vastes hauts plains. 

La wilaya d’Oum-El-Bouaghi compte plusieurs zones humides dont trois principales Sebkhas ou Chotts. Elles sont situées principalement dans la daïra d'Oum El Bouaghi. Ces zones humides sont d'importance mondiale. Les zones humides d’Oum-El-Bouaghi forment une zone humide protégée par la Convention de Ramsar.

  

Daïras de la wilaya d'Oum El Bouaghi :

 

 dairas.jpg

 

1. Oum El Bouaghi • 2. Ain Babouche • 3. Ksar Sbahi • 4. Ain El Beida • 5. Fkirina • 6. Ain M’Lila •7. Souk Naamane • 8. Ain Fakroun • 9. Sigus • 10. Ain Kercha • 11. Meskiana • 12. Dhalaa •

 

 

 

Daïra

Nombre de
communes

Communes

Ain El Beida

3

Aïn Béïda • Zorg • Berriche •

Ain M’lila

3

Aïn M'lila • Ouled Gacem • Ouled Hamla

Oum El Bouaghi

2

Oum el Bouaghi • Aïn Zitoun

Ain Kercha

3

Aïn Kercha • El Harmilia • Hanchir Toumghani

Ain Fakroun

2

Ain Fakroun • El Fedjouz Boughrara Saoudi

Souk Naamane

3

Souk Naamane • Bir Chouhada • Ouled Zouaï

Meskiana

4

Meskiana • Behir Chergui • El Belala • Rahia

Sigus

2

Sigus • El Amiria

Ain Babouche

2

Aïn Babouche • Aïn Diss

Fkirina

2

Fkirina • Oued Nini

Dhalaa

2

Dhalâa • El Djazia

Ksar Sbahi

1

Ksar Sbahi

  

Communes de la wilaya d'Oum El Bouaghi

communs.jpg 

04 : Wilaya d’Oum El Bouaghi

01 : La commune

Exemple : 0402 Ain Beida

 

Code ONS

Commune

Population
nb. habitants

Superficie
Km2 

0401

Oum el Bouaghi

80 359

188

0402

Aïn Béïda

118 662

53,73

0403

Aïn M'lila

88 441

236

0404

Behir Chergui

1 904

115

0405

El Amiria

10 416

165

0406

Sigus

17 598

207

0407

El Belala

2 477

180

0408

Aïn Babouche

16 129

199

0409

Berriche

17 609

347

0410

Ouled Hamla

13 112

158

0411

Dhalaa

11 439

205

0412

Aïn Kercha

32 377

163

0413

Hanchir Toumghani

23 159

108

0414

El Djazia

3 878

196

0415

Aïn Diss

2 767

123

0416

Fkirina

12 318

344

0417

Souk Naamane

23 988

227

0418

Zorg

2 281

196

0419

El Fedjouz Boughrara Saoudi

4 169

313

0420

Ouled Zouaï

4 998

139

0421

Bir Chouhada

9 182

168

0422

Ksar Sbahi

11 833

177

0423

Oued Nini

5 119

196

0424

Meskiana

28 315

184

0425

Aïn Fakroun

55 282

262

0426

Rahia

2 711

161

0427

Aïn Zitoun

5 948

738

0428

Ouled Gacem

7 107

138

0429

El Harmilia

8 036

131

Source : wikipedia 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 19/11/2012

Cyber Boukeffa dans vos favoris

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×